Compagnie Lotus Noir

Projet pédagogique

« Le théâtre n’est pas le pays du réel : il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l’or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre. C’est le pays du vrai : il y a des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle, des cœurs humains sur la scène. »
Victor Hugo,     Tas de Pierres III  (1830-1833).


Les objectifs

  • Trouver sa place dans un groupe : Le théâtre est avant tout une activité collective où chacun a sa place. A l’aide des jeux proposés et de la présentation de notre travail, les petits comédiens auront l’occasion de prendre la parole, donner leur point de vue tout en écoutant et en respectant ceux des autres. L’esprit d’équipe est un point important dans le théâtre, nous apprendrons à s’entraider et surtout à respecter l’autre, tout le monde peut et à le droit de se tromper.

  • Le jeu : Il ne faut pas oublier que le théâtre est avant tout un jeu. Nous ferons un travail de création de personnage (caractère, démarche, âge, son passé etc.), de recherche sur les liens entre les personnages ainsi que de l’espace de jeu, que ce soit pour une pièce déjà existante ou une création.

Tous les exercices proposés seront tournés sous forme de jeux ce qui permettra aux petits comédiens d’apprendre sans se juger et se comparer au autre.

  • L’éloquence : Un des objectifs principal de ce projet est de permettre aux petits comédiens de pouvoir communiquer aussi bien par les mots que par la façon de s’exprimer. Par des jeux simples et amusants, les petits comédiens apprendront à bien articuler, parler fort (sans crier) et à réfléchir sur les mots employés. Lors des échanges de points de vue, les petits comédiens apprendront aussi à verbaliser leurs pensées.
  • Le corps : Le corps à son propre langage, il permet d’appuyer ce qu’on dit ou d’exprimer ce qu’on ne peut pas dire. Lors de séances les petits comédiens apprendront à écouter leurs corps aussi bien pour leur bien-être mais aussi pour pouvoir l’utiliser sans lui faire de mal car chaque corps est différent et à sa propre énergie.
  • L’imaginaire : Sans imagination le théâtre ne serait qu’une salle vide et les pièces des pages blanches. L’objectif est de développer l’imaginaire de l’enfant et de s’amuser avec. Plus l’imagination est grande plus il y a de possibilités de jeux. Bien sûr il faudra apprendre à utiliser son imagination pour créer et fusionner avec celles du groupe.
  • Evolution personnelle : Grâce au théâtre, les petits comédiens gagneront en confiance en eux. Ils prendront conscience de leurs limites ainsi que celles des autres. A l’aide d’exercices, ils pourront se dépasser et prendre le risque de se tromper pour mieux réussir par la suite.

Comme évoqué ci-dessus, après chaque passage un temps de parole leur sera donné ce qui leur permettra de s’autoévaluer (comportement, concentration, participation, compréhension de l’exercice etc.).

Les séances

Nous commencerons chaque séance par un échauffement. L’échauffement peut varier mais les objectifs resteront toujours les mêmes : conscience du corps, de la respiration, de l’espace et réveil de l’écoute et de la voix. Cet échauffement permet à la fois de se mettre dans de bonnes conditions pour le « travail »  et servira aussi de point de repère pour les enfants.

Le premier jour nous ferons systématiquement des jeux de présentation et de confiance pour créer l’esprit d’équipe. Ensuite nous ferons des jeux suivant les besoins du groupe, par exemple si nous sommes un groupe très dynamique avec peu de concentration les jeux mis en place seront plus centrés sur l’écoute et la réflexion. Si au contraire le groupe est plutôt timide avec la crainte de prendre la parole, nous travaillerons sur l’éloquence, d’abord en collectif puis petit à petit en individuel.

La troisième partie de la séance sera consacrée à la présentation de notre travail (pièce ou création). Le premier jour, si le projet choisi est une pièce nous lirons les scènes et commencerons la distribution. Si c’est une création nous inventerons l’histoire ainsi que tous les personnages. Les jours suivants, nous commencerons les répétitions.

Et pour finir, nous terminerons sur de l’improvisation soit en rapport avec notre projet soit pour développer une capacité (émotion, imagination, écoute etc.).

A la fin du stage ou de l’année scolaire, un projet sera monté pour présenter aux familles notre travail ainsi que l’évolution des petits comédiens.

La présentation de notre travail

Le projet changera à chaque stage ou chaque année scolaire.